L’Autriche approuve une nouvelle loi sur les jeux d’argent

Publié September 19, 2010

L’Autriche approuve une nouvelle loi sur les jeux d’argent

Les opposants disent qu'une réglementation stricte limitera les opérateurs indépendants.

L'Assemblée nationale d'Autriche a adopté une nouvelle loi concernant les jeux d'argent mercredi dernier, plus de deux ans après que le débat sur la législation de ces derniers n'ait commencé.

La nouvelle loi a été largement critiquée comme étant trop restrictive, avec l'association nationale de l'industrie du jeu, Automatenverband, affirmant qu'elle serait désastreuse pour les opérateurs indépendants.

Et elle a également été critiquée par plusieurs parties au sein du parlement : L'aile gauche du Parti Vert, le seul parti à voter contre la loi, affirme qu'elle ne peut assurer le niveau requis de protection des joueurs, tandis que le parti d'extrême droite FPÖ (parti de la liberté) affirme qu'elle n'a pas réussit à réglementer les jeux en ligne.

Selon cette loi, les licences seraient plus difficiles à obtenir et il y aura une réglementation stricte sur les endroits où les machines seront autorisées et la quantité des machines qui peuvent être exploitées.

Toutefois, elle ouvrirait tout le pays au marché des machines à sous, alors qu'auparavant elles ne pouvaient être exploitées que dans quatre provinces - la capitale Vienne, la Styrie, la Carinthie et la Basse-Autriche.

Le nombre de licences de casino a également été relevé de 12 à 15 sous la nouvelle loi, et les enjeux et les prix ont été limités à une mise maximale de 10 € et un prix maximal de 10.000 €.

La géographie devient aussi un facteur important, avec les licences Arcade limitées à une seule pour 1200 personnes (ou à une seule pour 600 à Vienne), et à une distance minimale de 15 kilomètres entre chaque arcade (ou 2 km à Vienne).

Voir aussi

iSoftbet

Net Entertainment

Topgame

Realtime Gaming

SkillOnNet


Oui ! S'il vous plaît, envoyez-moi plus d'informations sur les actualités, promotions et bonus exclusifs du moment.

SUBSCRIBE